Sélectionnez un élément constitutif
  • La classe vivante

Unlock the potential. Open the door to the living classroom.

Explorer le potentiel de la classe vivante : (1) Convenir d’une définition de classe vivante, (2) Déterminer la viabilité opérationnelle, (3) Déterminer les occasions gagnantes pour tous et élaborer des valeurs communes


Déterminer les occasions gagnantes et élaborer des valeurs communes

La classe vivante offre de nombreuses possibilités à la fois à un foyer de SLD et à un établissement postsecondaire. Le tableau 4 donne un aperçu des occasions conjointes pour les établissements postsecondaires et les foyers de SLD qui s’engagent dans une relation d’affaires. Nous vous encourageons à définir vos propres possibilités à l’aide des éléments gagnants du tableau ci-dessous pour amorcer la discussion.

Tableau 4 : Modèle gagnant pour tous

Tableau 4 : Modèle gagnant pour tous

Éléments gagnantsFoyer de soins de longue duréeÉtablissement postsecondaire
Objectifs communsPossibilité d’embaucher des diplômés du programme de PSSP ayant les compétences et les connaissances requises pour travailler en SLD.

Possibilité de fournir les avantages de soins de qualité aux résidents et à leur famille grâce à de nouveaux employés formés dans un environnement de SLD.

Possibilité pour les équipes de SLD d’être des chefs de file et d’offrir du mentorat aux étudiants au cours de PSSP.
Possibilité d’augmenter le nombre d’inscriptions d’étudiants qui veulent faire carrière dans le domaine des SLD.

Veiller à ce que les capacités des étudiants répondent aux besoins de la main-d’œuvre en SLD.

Être au courant des pratiques et des procédures en matière de SLD en réponse à l’évolution des besoins des résidents et du système.
Réalité communePossibilité de recruter des diplômés mieux formés possédant des compétences et des connaissances en SLD.Les programmes collégiaux de PSSP sont assortis de frais de scolarité de base et d’une subvention.

La petite taille des classes vivante correspond aux besoins géographiques des étudiants et à la capacité des foyers de SLD.
Avantages directsAccroître le soutien à l’apprentissage en équipe en observant et en soutenant l’apprentissage des étudiants, l’accès direct aux espaces d’apprentissage dans la classe vivante et les possibilités de mentorat.Possibilité d’augmenter le nombre d’étudiants inscrits pour répondre aux besoins changeants de la main-d’œuvre.

Accès à des environnements d’apprentissage clinique (tant pour les étudiants de la classe vivante que pour les autres étudiants).

Les leçons tirées de la classe vivante peuvent être intégrées au programme d’études postsecondaires d’autres campus.

Amorcer la discussion

À l’aide du tableau 4 comme guide, vous pouvez déterminer vos propres occasions gagnantes dans le cadre d’une collaboration entre l’établissement postsecondaire et le foyer de SLD et évaluer votre compatibilité pour une telle entreprise conjointe.

Voici certaines questions que vous voudrez aborder avec des collaborateurs potentiels :

  1. Les deux organismes sont-ils à l’aise avec les objectifs de la classe vivante visant à améliorer la qualité de l’éducation et de l’apprentissage clinique afin de préparer une main-d’œuvre compétente en SLD? Sur quel programme êtes-vous d’accord pour collaborer et pourquoi?
    Exemple : Les Villages Schlegel et le Collège Conestoga ont convenu de concentrer leur collaboration d’abord sur la formation des préposés aux services de soutien à la personne avant d’étendre la formation d’autres groupes. L’expérience du programme d’infirmière auxiliaire à Riverside Glen a également montré que les infirmières auxiliaires ont besoin de plus de soutien pour le programme et de ressources d’apprentissage spécialisées.
  2. Dans quelle mesure les deux organismes s’engageront-ils pour atteindre l’objectif ultime d’améliorer les résultats pour les résidents? Discutez des compétences, des ressources, des finances et des engagements en matière de temps. Les deux organismes investiront-ils du temps et des ressources pour appuyer la recherche visant à démontrer l’incidence de la classe vivante quant aux résultats sur la santé des résidents?
    Exemple : Dans le cadre de notre collaboration, nous avons dressé une liste des compétences, ressources, finances et échéanciers principaux nécessaires, et dressé la liste des personnes qui en seraient responsables, ainsi que les ressources financières et en nature engagées par chacune.
  3. En quoi la classe vivante favorisera-t-elle la recherche et l’intégration de la recherche visant à améliorer les soins?
    Exemple : Dans le cadre de notre collaboration entre les Villages Schlegel et le Collège Conestoga, nous avons tous deux convenu de la valeur et de l’importance de la recherche, mais aussi de circonscrire au départ le programme de recherche. Notre recherche dans les classes vivante est axée sur l’élaboration et l’évaluation de la formation des préposés aux services de soutien à la personne, l’optimisation du rôle de ces préposés dans les SLD et les répercussions sur les résultats des résidents.
  4. Les deux organismes pensent-ils qu’un modèle de collaboration, entre un établissement postsecondaire et un foyer de SLD, est le meilleur moyen de travailler ensemble? Pourquoi ou pourquoi pas?
    Exemple : Dans notre modèle de collaboration, les Villages Schlegel s’assurent que l’espace physique est sans obstacle et que la signalisation répond aux exigences de la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario. Le Collège Conestoga s’assure que les étudiants ont tous les vaccins requis, ainsi qu’une Vérification des dossiers de police – Vérification des antécédents en vue d’un travail auprès de personnes vulnérables est faite, avant d’entrer en contact avec les résidents et les familles du foyer de SLD.

Énoncé de mission

Comme vous avez pu le constater dans les questions de discussion ci-dessus, les valeurs communes aident à définir la classe vivante, ce qu’elle peut accomplir et comment en assurer le succès. Si vous le souhaitez, ces valeurs communes peuvent être mises de l’avant dans un énoncé de mission officiel.

Une mission est la motivation et le moteur de toute organisation d’entreprise.
C’est une chose pour laquelle il faut travailler. S’il n’y a pas de mission, il n’y a rien qui lie la collaboration. Il n’y a pas de direction, pas de destination, rien à faire. Lorsqu’une mission est créée, elle doit servir de fondement à toutes les décisions prises dans le cadre de la collaboration (Rinehart, Laszlo, et Briscoe, 2001).

Exemple d’énoncé de mission pour une classe vivante

« La classe vivante vise à former une main-d’œuvre compétente et bienveillante pour les SLD, en réunissant les valeurs organisationnelles et l’expertise des Villages Schlegel et du Collège Conestoga, et en plaçant l’apprentissage sur place dans un foyer de SLD, ainsi qu’en intégrant l’apprentissage et la pratique. »

Au cours de notre discussion sur la collaboration en classe vivante, nous avons établi trois objectifs pour la classe vivante qui s’appuient sur les missions des organismes respectifs pour guider l’élaboration et la mise en œuvre. Une bannière est accrochée dans la classe vivante pour rappeler ces objectifs et les énoncés de mission des organismes collaborateurs.

Bannière de la classe vivante
Bannière de la classe vivante