Sélectionnez un élément constitutif
  • La classe vivante

Unlock the potential. Open the door to the living classroom.

Mettre en œuvre la classe vivante : (7) Identifier et relier les membres du corps professoral de l’établissement postsecondaire et les équipes de soins de longue durée, (8) Intégrer le programme d’études et les activités de soins de longue durée, (9) Définir les mécanismes de communication et de coordination


Mettre en œuvre la classe vivante

La mise en œuvre de la classe vivante est un processus à la fois exigeant et gratifiant. Le chemin n’est pas toujours linéaire. Préparez-vous donc à vous engager dans un processus cyclique de mise en œuvre, dans le cadre duquel vous pourriez vous retrouver à aller de l’avant avec certaines activités tout en ayant à faire marche arrière avec d’autres (voir Figure 2).

Processus cyclique de mise en œuvre de la classe vivante
Figure 2 : Processus cyclique de mise en œuvre de la classe vivante

Identifier et relier les membres du corps professoral de l’établissement postsecondaire et les équipes de soins de longue durée

Les gens sont le plus grand atout de la classe vivante, comme dans beaucoup d’autres entreprises et collaborations. La classe vivante crée un environnement propice à l’apprentissage mutuel entre le corps enseignant de l’établissement postsecondaire et l’équipe de SLD et favorise l’épanouissement personnel et professionnel des deux groupes. Cette attitude positive influence la qualité de l’enseignement et du mentorat des étudiants par le corps professoral et l’équipe de SLD. L’établissement postsecondaire et l’équipe de SLD sont invités à s’engager les uns avec les autres, à discuter des pratiques exemplaires en matière de soins et à chercher des stratégies d’enseignement novatrices pour améliorer le programme (voir Élément constitutif 8).

Dans la classe vivante, le corps professoral de l’établissement postsecondaire offre le programme : Le corps enseignant de l’établissement postsecondaire offre un apprentissage théorique et dirige l’élaboration du programme et l’évaluation des connaissances et des compétences en laboratoire et en stage, et les spécialistes de l’application pratique aident les étudiants à démontrer et à améliorer leur application des connaissances et des compétences dans le contexte expérientiel. Les membres de l’équipe de SLD peuvent faire des démonstrations spécialisées du contenu important à retenir dans la classe vivante et le foyer de SLD. Par-dessus tout, les étudiants ont l’occasion de voir les membres de l’équipe en action et être des modèles et des mentors pour les étudiants. Il ne faut pas oublier le rôle important joué par les résidents et les familles dans l’apprentissage et le mentorat des étudiants. Il faut recourir à une planification et à une réflexion minutieuses pour identifier et relier le corps professoral de la classe vivante et l’équipe de SLD.

Construire l’équipe de la classe vivante

Nous avons constaté que quatre composantes des ressources humaines sont importantes pour une classe vivante fonctionnelle qui gère un programme de préposés aux services de soutien à la personne. Cela comprend :

1. Un coordonnateur à temps plein de la classe vivante de l’établissement postsecondaire avec une équipe de professeurs et d’employés de soutien, qui ont une expertise dans les soins aux aînés et qui s’engagent à collaborer avec les membres de l’équipe de SLD.

La première coordonnatrice de la classe vivante au Village de Riverside Glen explique pourquoi un corps enseignant composé de professeurs à temps plein et à temps partiel est bénéfique pour la classe vivante :

« La présence sur place d’un corps enseignant à temps plein de l’établissement postsecondaire garantit qu’il y a toujours une personne-ressource. Elle permet au personnel, aux résidents et à la famille d’avoir constamment accès à une personne de la classe vivante. Les résidents, l’équipe du Village et les familles savent qui je suis, et je suis capable d’établir des relations avec eux. Comme coordonnatrice de la classe vivante, je connais assez bien les politiques et les procédures pour assurer la sécurité de tous et fournir des renseignements. De plus, je connais assez bien les résidents pour qu’ils se sentent à l’aise avec mes étudiants et qu’ils soient au courant des activités de la classe vivante. Je sais aussi à quel membre de l’équipe de SLD m’adresser s’il y a un problème.

D’autre part, le fait d’avoir un corps enseignant de l’établissement postsecondaire et du personnel de soutien à temps partiel est également bénéfique pour la classe vivante, car cela permet aux étudiants d’apprendre au contact de nouvelles personnes. Les professeurs à temps partiel de l’établissement postsecondaire apportent une nouvelle perspective à la classe vivante, car ils viennent de milieux de soins de santé différents, ce qui fournit aux étudiants des renseignements utiles et riches, qui peuvent les aider dans leur travail au Village. Enfin, les différentes méthodes d’enseignement du corps professoral sont excellentes pour les étudiants qui peuvent avoir des styles d’apprentissages différents. Tout cela permet aux étudiants de vivre une expérience d’apprentissage et de mentorat des plus équilibrées. »

— Amy Stiles, Coordonnatrice de la classe vivante (2013-2017), Collège Conestoga, Village de Riverside Glen

2. Un membre de la direction du foyer de SLD (qui peut ou non être le directeur général, mais qui doit avoir un niveau de responsabilité suffisant pour soutenir les fonctions de la classe vivante) a la responsabilité d’assurer la liaison avec le coordonnateur de la classe vivante pour planifier la participation des étudiants au foyer de SLD et faire participer les membres de l’équipe du foyer de SLD aux activités de la classe vivante. L’équipe de SLD facilite le transfert des connaissances et l’apprentissage de la classe vivante vers le foyer de SLD. Elle aide les étudiants à résoudre des problèmes, à acquérir des compétences cliniques et à gérer les aspects sociaux et émotionnels de la prestation de soins et de services dans un établissement de SLD. Les membres de l’équipe de SLD aident les étudiants à se sentir bienvenus et sûrs d’eux dans ce milieu de pratique.

3. Direction des activités quotidiennes de l’établissement postsecondaire et du foyer de SLD

  • Le directeur du programme de sciences infirmières est responsable sur le plan pédagogique du fonctionnement de la classe vivante et a des contacts réguliers avec le personnel de la classe vivante et les étudiants pour s’assurer qu’ils reçoivent un soutien en matière de normes scolaires et qu’ils s’y conforment. Elle compte sur le coordonnateur de programme sur place pour représenter le collège au quotidien afin d’assurer l’uniformité de la prestation des cours et des liens entre les étudiants et le soutien aux étudiants, selon les besoins du collège.
  • Le directeur général du foyer de SLD est responsable du soutien du foyer de SLD pour la classe vivante et joue un rôle majeur dans la création d’un environnement collaboratif pour les activités de la classe vivante et la résolution efficace et rapide des problèmes sur place.

4. Haute direction de l’établissement
Il est essentiel que la classe vivante bénéficie du soutien organisationnel et de la participation des cadres supérieurs de l’établissement postsecondaire et du foyer de SLD. Ces dirigeants confirment la viabilité et la faisabilité de la collaboration et en définissent l’approche gagnante.

Caractéristiques d’une équipe efficace

Que vous embauchiez un membre pour l’équipe de SLD ou un professeur d’établissement postsecondaire, il est important de déterminer les caractéristiques qui correspondent le mieux aux valeurs et aux objectifs de la classe vivante. En voici quelques exemples :

  • Expérience de travail dans des foyers de SLD et auprès des aînés et de leur famille
  • Expérience de travail avec des aînés ayant reçu un diagnostic de démence ou de déficiences connexes
  • Expérience dans l’enseignement à des étudiants ayant des capacités d’apprentissage différentes
  • Expérience de l’élaboration de programmes d’études et d’activités pratiques
  • Excellentes aptitudes en communication
  • Bonnes compétences technologiques
  • Engagement à promouvoir la qualité de vie et le bien-être des aînés
  • Croire aux objectifs et aux initiatives de la classe vivante
  • Capacité d’inspirer les élèves à prendre soin des aînés
  • Solides compétences en mobilisation de personnes
  • Capacité de fournir des commentaires constructifs aux étudiants
  • Excellentes aptitudes organisationnelles
  • Désir de devenir mentor ou de poursuivre une expérience de mentorat
  • Un allié qui motivera les autres à optimiser les objectifs, le contenu et les stratégies pédagogiques
  • Capacité de travailler au sein d’une équipe interprofessionnelle dynamique

Séance d’orientation

Lorsqu’une équipe de classe vivante a été formée, il est important d’inviter tous les membres de l’équipe à une séance d’orientation de l’équipe et du corps enseignant. Les séances d’orientation aident la classe vivante à s’épanouir en donnant au corps enseignant de l’établissement postsecondaire et l’équipe de SLD l’occasion de faire connaissance, d’établir des relations de travail et de favoriser la compréhension mutuelle des rôles et responsabilités de chacun au sein du foyer de SLD. Voici une liste non exhaustive de ces rôles et responsabilités.

Rôles et responsabilités

Rôle du coordonnateur de la classe vivante :

  • Exécuter le programme conformément aux politiques et aux procédures de l’établissement postsecondaire, ainsi qu’aux protocoles opératoires normalisés de la classe vivante et du foyer de SLD
  • Déverrouiller et verrouiller l’entrée de la classe vivante
  • Créer des liens et offrir des occasions d’apprendre et de grandir au sein de la classe vivante
  • Prévoir des réunions mensuelles avec le directeur général du foyer de SLD pour discuter des politiques de prévention des infections, des vaccins pour les étudiants, des codes de conduite, etc.
  • Assigner les casiers aux étudiants
  • Organiser la séance d’orientation des étudiants et du personnel
  • Communiquer avec le coordonnateur des services de l’ISC pour discuter et organiser des activités applicables aux étudiants qui suivent les programmes de la classe vivante
  • Vérifier les réservations de salles auprès du doyen général ou du directeur du programme de sciences
  • Garder un double des clés de la classe vivante
  • S’assurer que toutes les exigences en matière de santé et de sécurité sont respectées et communiquer avec le directeur général du Village
  • Signaler les problèmes de maintenance ou d’entretien ménager

Rôles du corps enseignant et du personnel de l’établissement postsecondaire dans la classe vivante :

  • Exécuter le programme conformément aux politiques et aux procédures de l’établissement postsecondaire, ainsi qu’aux PON de la classe vivante et du foyer de SLD
  • Être un modèle de professionnalisme
  • Créer des liens et donner à tous les acteurs de la classe vivante l’occasion d’apprendre et de s’épanouir
  • Élaborer et documenter les possibilités d’intégrer des activités d’apprentissage au programme d’études afin d’améliorer l’apprentissage des étudiants (voir Élément constitutif 8)
  • Coordonner au jour le jour les activités et les horaires du foyer de SLD (voir Élément constitutif 9)
  • Mobiliser les résidents et les familles par l’entremise du conseil des résidents et des familles et par les voies de communication du foyer de SLD en collaboration avec l’équipe de SLD (voir Élément constitutif 9)
  • Faire la promotion du programme et maintenir des liens avec la collectivité (voir Élément constitutif 10)
  • Déterminer d’autres programmes d’études postsecondaires qui pourraient être offerts dans le même foyer de SLD et établir des relations avec ces programmes afin d’optimiser l’apprentissage interprofessionnel.

Rôle de la direction de l’établissement postsecondaire dans la classe vivante :

  • Approuver les PON en collaboration avec la direction du foyer de SLD
  • Superviser la prestation du programme (c.-à-d. le programme, les plans de cours et les travaux) par des communications régulières avec l’équipe de la classe vivante et les étudiants au besoin
  • S’occuper des inscriptions annuelles et de la gestion financière de la classe vivante
  • Coordonner le processus annuel de réflexion sur le programme avec le coordonnateur de la classe vivante et l’équipe de préposés aux services de soutien à la personne du campus principal.

Lynn Voelzing« Comme présidente, j’estime que le succès d’une classe vivante repose sur trois aspects : multiplier les possibilités pour les étudiants qui n’auraient peut-être pas pu faire cette formation sur le campus principal, assurer l’harmonisation de la prestation du programme avec les normes générales du programme et des services du collège, et faciliter la communication bidirectionnelle des expériences de la classe vivante avec le programme principal de PSSP. »

— Lynn Voelzing, directrice (2011-2016), Sciences infirmières, Faculté des sciences de la santé et des sciences de la vie et Services communautaires, Collège Conestoga

Rôle de l’équipe de SLD :

  • Collaborer avec le corps enseignant de l’établissement postsecondaire à l’élaboration de PON pour assurer la clarté de l’intégration des étudiants aux activités du foyer de SLD
  • Faire preuve d’un professionnalisme exemplaire dans la prestation de soins et de services aux résidents et à leur famille, ainsi que dans la collaboration avec les autres membres de l’équipe
  • Collaborer avec l’équipe de l’établissement postsecondaire pour créer des occasions d’apprentissage uniques qui permettront aux étudiants d’apprendre, de réfléchir et de grandir
  • Soutenir les étudiants à mesure qu’ils commencent à participer à la vie du foyer de SLD
  • S’assurer que le corps enseignant et les étudiants de la classe vivante savent comment agir en cas d’incendie ou d’urgence, d’éclosion de maladie infectieuse, etc.
  • Participer régulièrement à des activités de communication et de coordination avec le corps enseignant de la classe vivante
  • S’assurer que des mécanismes de communication sont en place avec les résidents et les familles afin qu’ils soient informés des activités et des étudiants de la classe vivante (voir Élément constitutif 9).

Rôle du directeur général du foyer de SLD :

  • Favoriser un environnement d’apprentissage dans le foyer de SLD, en tant que base essentielle pour un gain mutuel avec la classe vivante
  • Encourager et soutenir les membres de l’équipe de SLD lors des visites des étudiants et des activités dans le foyer de SLD
  • Collaborer avec les résidents et les familles pour s’assurer qu’ils comprennent la classe vivante et les aider à cerner les possibilités d’engagement
  • Rencontrer mensuellement le coordonnateur de la classe vivante pour coordonner les activités des étudiants et les événements au foyer de SLD
  • Vérifier auprès du coordonnateur de la classe vivante que les étudiants satisfont à toutes les exigences en matière de santé avant leur stage
  • Informer les membres de l’équipe de SLD des possibilités offertes dans la classe vivante (p. ex. participer à un laboratoire de compétences, renouveler la certification en réanimation cardiovasculaire, ateliers sur la démence, etc.)
  • Répondre à toutes les demandes de renseignements concernant l’entretien ménager et l’entretien dans la classe vivante.

Timothy Hutten« Je suis fier de participer à la classe vivante d’une manière différente. Je suis infirmier auxiliaire autorisé au Village de Riverside Glen, où je travaille comme chef d’équipe et soignant, mais je suis aussi spécialiste de l’application pratique au sein de la classe vivante du Collège Conestoga. J’ai la chance de faire connaître mon expérience, mes connaissances, ma confiance et ma passion avec les préposés aux étudiants en services de soutien à la personne, qui sont membres de l’équipe soignante prodiguant des soins de première ligne. »

— Timothy Hutten, infirmier auxiliaire, Village de Riverside Glen